DSCN3695

Cette recette, c'est la 2 ème fois que je la réalise, et c'est toujours un régal.

La première fois que j'ai cuisiné un coq de cette manière, Pierre n'a pas pu le déguster car il venait d'entrer à l'hôpital pour un quadruple pontage.

Dans ma nouvelle région, j'ai réussi à trouver une excellente exploitation agricole qui élève les volailles de manière traditionnelle.

Ce plat se prépare la veille, car il est meilleur réchauffer.

Découper le coq en morceaux.

Mélanger du poivre du moulin avec plusieurs càs de farine.

Rouler les morceaux de coq dans de mélange (la farine va servir de liant à la sauce).

Eplucher et émincer finement 5 échalotes.

Couper en lamelles 150 grs de lard fumé.

Dans une cocotte, faire fondre les échalotes et les lardons préalablement blanchis. Quand le tout est translucide ajouter 1 càs de farine et mélanger avec 1 cuiller en bois.

Faire dorer les morceaux de coq dans du saindoux, dans une poêle.

Ajouter les morceaux de coq dans la cocotte avec les échalotes et les lardons.

Déglacer la poêle avec 33 cl de bière de Trappiste, à l'aide de la cuiller en bois détacher les sucs de cuisson.

Verser le liquide bouillant sur les morceaux de coq, ajouter 2 gousses d'ail, 1 brin de thym frais et 1 feuille de laurier.

Pour casser l'amertume de la bière, ajouter 1 càs de sucre.

Laisser mijoter au moins 2 heures, à feu très doux.

Le lendemain, faire réchauffer doucement (ne pas hésiter à rajouter de la bière).

Couper le fromage d'abbaye en lamelle.

Déposer les morceaux de coq dans un plat allant au four, recouvrir avec les lamelles de fromage.

Pour la sauce, retirer les herbes puis laisser réduire le jus.

Ajouter 20 cl de crème épaisse, en remuant toujours avec la cuiller de bois.

Verser le liquide frémissant sur les morceaux de coq.

Mettre au four, fonction grill pendant quelques minutes.

Servir chaud avec des pommes de terre sautées.

Déguster avec une bonne bière de Trappiste.( la même que celle qui a servi à la préparation de ce plat)