Je préviligie depuis longtemps les circuits courts.

Chaque fin de semaine, je prends la direction de la fruitière de Pleure que je connais depuis plus de 45 ans alors que je travaillais à Paris et que je partageais une modeste chambre de bonne avec Josiane. Chaque semaine, elle remontait un gros morceau de comté que je savourais avec délice.

Ce jour, j'ai fait un arrêt à la pisciculture de Pleure où j'ai trouvé une terrine de carpe à l'ail des ours.

Nouvel arrêt à la Chaînée des Coupis pour acheter de la volaille et du porc, "au Goupil déchaîné", depuis le mois d'octobre, date à laquelle j'ai découvert ce magasin à la ferme, nous nous régalons avec leurs produits.

Depuis quelques semaines, je m'arrête à Asnans Beauvoisin poury acheter le pain complet bio.

Et pour les légumes, bien entendu, nous consommons ceux qui poussent dans le nouveau " jardin de Cruik" et nous mangeons les oeufs de nos cocottes.

IMG_2531

IMG_2532

Tous les 2 mois, nous nous rendons à Sellières pour faire le plein de pommes en attendant que les petits pommiers installés au printemps dernier produisent. Nos pommes de moisson ne se conservent pas.