Petit tour de jardin  à la recherche des brins de muguet en ce premier mai.

Il m'a fallu bouger quelque peu la végétation pour retrouver ces brins, si le potager est impeccable, les parterres cette année ne sont plus vraiment notre priorité.

IMG_9896

IMG_9893

IMG_9894

IMG_9899

IMG_9898

 

C'est maintenant le moment de vous raconter d'un déménagement qui a eu lieu le 1 er mai 1974.

Josiane et moi avons fait connaissance en février 1974, suite à une nomination dans la capitale.

Nous avons partagé une minuscule de chambre de bonne rue de Bretagne après avoir soit été hébergé dans un foyer ou chez une connaissance.

Les économies étaient déjà notre priorité, quand nous avons appris d'une plus grande chambre se libérait dans le 13 ème arrondissement, ce qui nous permettait de nous rendre sur notre lieu de travail sans être obliger de prendre le métro, nous n'avons pas hésité.

C'est donc le 1 er mai 1974 que ce déménagement a eu lieu.

Nous étions encore de jeunes provinciales, pas toujours très rassurées par la vie parisienne.

Comme souvent les défilés du 1 er mai partent de la place de la République et les cars de CRS se garent dans les rues adjacentes. Ceux ci ne nous ont pas vraiment mis en confiance. Nous avons consulté le plan du métro, pour modifier le trajet.

Pas beaucoup d'objets à transporter dans nos valises dont avec une fermeture à glissière n'a pas supporté le travail. Surtout qu' il nous a fallu quand même faire plusieurs allers-retours. 

Quand nous habitions encore le Pas-de-Calais et que Josiane et sa famille et nous mêmes nous rencontrions, notre entourage avait droit au récit de ce déménagement. Bien difficile à bien retranscrire vraiment le ressenti de nos émotions de ce jour. N'oublions pas que nous étions deux petites provinciales arrivées dans la capitale depuis seulement quelques mois. En écrivant ce message, je ressents les mêmes émotions, que ce jour là. Les manifestations étaient beaucoup plus calmes que de nos jours.